Avant-propos

 

 

Une histoire de famille... ?

 

Vers 1930, Marcel BLEIN a ŽlaborŽ un premier arbre gŽnŽalogique des deux branches patronymiques qui le concernaient directement (BLEIN/DESCHAMPS). Plus tard (1960-1970), Maurice et Yvette BLEIN ont apportŽ des complŽments et enrichi les donnŽes gŽnŽalogiques, notamment en ajoutant la branche MAURIN. De mme, en 2007-2008, Jean et Denise DESCHAMPS ont ajoutŽ les branches COLLON/FAESCH et BARRAY/GICQUEL.

 

Pour ma part, Žtant en retraite depuis quelques mois, jĠai dŽcidŽ de raconter lĠhistoire de notre famille en mĠappuyant sur les donnŽes prŽcŽdentes, mais surtout en glanant des informations, anecdotes et tout type de documents, lors de rencontres avec mon frre Michel BLEIN, mes oncles et mes tantes (principalement Maurice BLEIN, Micheline et Paul BRUNO), mes cousins (Jean et Denise DESCHAMPS, Jeannie MONGINOT, Suzanne et Daniel HERZBERG)... Au cours de ces rencontres, jĠai pu accŽder ˆ leurs documents et ainsi complŽter ceux dont je disposais.

 

 

Logistique...

 

Dans un premier temps, jĠai utilisŽ les arbres gŽnŽalogiques ÒpapiersÓ pour construire une base de donnŽes GEDCOM, que jĠai ensuite amendŽe afin de prendre en compte la famille telle quĠelle appara”t aujourdĠhui.

 

JĠai ensuite complŽtŽ cette partie ÒgŽnŽalogieÓ, dŽsormais informatisŽe et accessible  par tous via internet, avec des Òarbres dynamiquesÓ qui permettent de passer dĠun individu ˆ un autre, dĠune gŽnŽration ˆ une autre ou dĠune branche ˆ une autre, dĠun simple clic de la souris.

 

De petits chronogrammes ont ŽtŽ introduits pour visualiser les ŽvŽnements clŽs liŽs ˆ chaque individu (naissance, mariage/divorce, dŽcs), de mme que des cartes de rŽpartition des patronymes qui permettent dĠillustrer les points forts de leurs implantations.

Enfin, jĠai essayŽ de mettre en forme la petite histoire de notre famille, en mĠefforant de produire des documents papiers mais aussi des pages web qui ont ŽtŽ regroupŽes dans un site familial.

 

CĠest ainsi que lĠŽlaboration de cet ensemble mĠa conduit ˆ complŽter mes compŽtences et ˆ en acquŽrir de nouvelles, ce qui a ŽtŽ trs motivant.

 

Par exemple, pour comprendre les donnŽes de gŽnŽalogies, il suffit de conna”tre quelques principes.

 

Tout dĠabord, les 3 notations indispensables :

o       naissance

x       mariage

+       dŽcs

 

 

Ensuite, toute recherche en gŽnŽalogie repose sur un individu de dŽpart (appelŽ de cujus) ˆ partir duquel on Žtudie ses ascendants. Afin de se repŽrer facilement, ˆ partir de ce de cujus, on peut utiliser la numŽrotation de J. de Sosa ou numŽro ÒsosaÓ.

 

Le tableau suivant en explique le fonctionnement.

A.G. pre8

A.G. mre9

A.G. pre10

A.G. mre11

A.G. pre12

A.G. mre13

A.G. pre14

A.G. mre15

grand pre4

grand mre5

grand pre6

grand mre7

pre2

mre3

 

 

 

de cujus1

 

 

 

 

-   le numŽro du de cujus est le nĦ1.

-   chaque homme a un numŽro double (2n) de celui de son enfant.

-   chaque femme a un numŽro double, plus un (2n+1), de celui de son enfant.

-   les numŽros associŽs au patronyme du de cujus (en violet) reprŽsentent Žgalement le nombre des individus dĠune mme gŽnŽration (2 parents, 4 grands parents, ...etc). De plus, le double (-1 car le de cujus est seul) de ce numŽro reprŽsente le nombre total des ascendants ŽtudiŽs (ici 2 x (8-1) = 14).

 

 

De mme, il mĠa paru intŽressant de replacer le parcours de chacun dans le contexte historique de son Žpoque, en insŽrant des volets socio-Žconomiques, sciences/techniques et culturels. En effet, le monde dĠaujourdĠhui nĠa rien de commun avec celui dans lequel Žvoluaient nos anctres.

 

Pour illustrer cette Žvidence, il suffit de rappeler quĠˆ lĠŽpoque de la rŽvolution franaise (1789), le cheval Žtait utilisŽ pour les transports et les travaux de la ferme.

 

Le 19me sicle a ŽtŽ celui de la construction des chemins de fer et des bateaux ˆ vapeur, mais aussi celui de la dŽcouverte de lĠŽlectricitŽ, du tŽlŽgraphe puis du tŽlŽphone et de la radiophonie. Ces nouveaux moyens de transport et de communications ont permis lĠexpansion des Žtats vers des espaces nouveaux (conqute de lĠOuest amŽricain, colonies dĠAfrique et dĠAsie).

 

Quant au 20me sicle, il restera celui de la conqute de lĠair et de lĠespace avec un homme marchant sur la lune, mais aussi celui de la tŽlŽvision, des ordinateurs personnels et dĠinternet.

JĠai dĠailleurs largement utilisŽ les possibilitŽs offertes par internet en crŽant des liens vers des encyclopŽdies virtuelles comme WikipŽdia, pour enrichir ma contribution sans alourdir le texte. Le recours ˆ cette encyclopŽdie appara”tra ainsi (voir  )

 

Depuis la rŽvolution franaise, la reconnaissance des libertŽs individuelles et collectives a constituŽ un changement radical dans les rapports humains. Les Žtats que nous connaissons aujourdĠhui se sont dessinŽs peu ˆ peu, au grŽ de leur accession ˆ leur indŽpendance.

Au cours du 19Žme sicle, lĠessor de lĠindustrie a conduit les hommes ˆ se dŽplacer des campagnes vers les villes, crŽant ainsi une nouvelle couche sociale, celle des ouvriers, souvent logŽs dans des banlieues situŽes ˆ la pŽriphŽrie des villes. Ces dernires ont donc grandi et se sont adaptŽes (eau courante, gratte-ciel, mŽtro, appareils ŽlectromŽnagers, etc ...).

 

 

Choix dĠun plan...

 

Etant le narrateur, il mĠa paru plus facile de me positionner comme de cujus. Cette position est confortable pour axer, au dŽpart, la prŽsentation de la gŽnŽalogie et de lĠhistoire familiale sur les branches BLEIN (celle de mon pre) et DESCHAMPS (celle de ma mre).

 

A partir de cette option, lĠhistoire de notre famille peut tre arbitrairement dŽcoupŽe en trois pŽriodes :

La premire est consacrŽe aux ŽvŽnements qui ont prŽcŽdŽ la gŽnŽration de mes grands parents, et qui sĠachve donc ˆ la fin du 19me sicle, vers 1880.

La seconde pŽriode raconte la vie de mes grands parents et de mes parents, ce qui correspond globalement au 20me sicle, soit de 1880 ˆ 2000.

Enfin, la troisime et dernire partie correspond ˆ la vie de la famille dĠaujourdĠhui, cĠest-ˆ-dire quĠelle commence dans les annŽes 1930...

 

Cette premire histoire est ensuite complŽtŽe par celles de branches supplŽmentaires, associŽes ˆ certains conjoints (BARRAY, BRUNO, COLLON, COULON, FAURE, HAAS, MAURIN, MISSONNIER/MONGINOT, RIPPERT, SUBARROQUE...).

 

A noter que les choix prŽcŽdents nĠont aucune incidence sur lĠaccs ˆ lĠensemble des donnŽes gŽnŽalogiques mises ˆ disposition sur le site familial, puisquĠon peut y accŽder ˆ partir de nĠimporte quel patronyme.

 

LĠensemble de ce travail est donc le fruit dĠune Ïuvre collective qui ne demande quĠˆ tre complŽtŽe. Il sera accessible progressivement sur le site http://jpfblein.free.fr.

 

Il est temps maintenant de suivre lĠhistoire de la vie de nos anctres, ...

 

 

Jean-Pierre BLEIN